AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lafolle Fanfic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lafollenum6
Smith Addict Lvl 2
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 23
Localisation : TARDIS

MessageSujet: Lafolle Fanfic   Ven 11 Fév - 20:09

D'un monde à l'autre
by LFnum6
Intro: L'histoire se déroule en 2023, à la fois sur Clom (la planète des Abzorbaloffs) et sur Terre. Le Docteur (sous sa 11ème forme), Amy et Rory débarquent sur Clom cependant, la planète est étrange.

Histoire:
Le Docteur, Amy et Rory étaient à bord du TARDIS, après le mariage et la lune de miel de ces derniers. Le Docteur n'avait aucune idée du lieu où ils allaient atterrir. Amy tournait autour du cœur du TARDIS et Rory observait son alliance. Le Docteur prit alors la parole:
« - HAHA ! Nous allons bientôt atterrir !
- Et où allons nous ? Questionna Amy avec autant d'enthousiasme que d'habitude.
- Aucune idée ! Répondit le Docteur avec ce sourire qui inquiétait Rory. »
Le TARDIS commençait à se poser puis le Docteur s'empressa d'aller vers la porte et annonça d'une voie haute:
« Vous vouliez une planète, et bien vous voilà servis. »
Il ouvra la porte et s'élança à l'extérieur suivi de près par Amy, impatiente, Rory, quant à lui sortait avec hésitation. Le Docteur perdit son sourire en voyant la planète, quelque chose n'allait pas, il reconnaissait les collines, falaises, montagnes rouges et la verdure de la planète Clom, les paysages étaient les mêmes, mais où étaient les habitants, où étaient les Abzorbaloffs ?
La planète était déserte. Rory n'était pas plus rassuré et Amy n'était plus aussi joyeuse. Le Docteur sorti son tournevis sonique afin de trouver une piste. Un signal venait de quelques kilomètres plus loin. Amy se posait des questions sur la destination des habitants disparus et donc du lieu où eux aussi allaient se retrouver, Rory n'avait qu'une envie, celle de rentrer chez lui.
« Je ne m'attend pas à trouver une ville entière, le signal est très faible, ils ne doivent pas être nombreux. Où sont-ils tous passés ? On ne fait pas disparaître une population entière comme ça. Il y a quelque chose d'illogique dans tout ça, quelque chose que je ne comprends pas. » disait le Docteur tout en marchant d'un pas rapide en suivant le signal.
Après environ une heure de marche, dans un désert de verdure, le Docteur et ses compagnons arrivaient au sommet d'une dune qui donnait sur l'entrée d'un laboratoire gardé par deux Abzorbaloffs armés, qui portaient un étrange collier. Le Docteur tentait alors une approche, Rory voulait faire demi-tour et l'aurait fait si Amy ne l'avait pas tiré derrière elle.
Les Abzorbaloffs se méfiaient des trois inconnus qui se présentaient devant eux vu que l'un paraissait les analyser avec un drôle d'engin et que les deux autres se battaient pour savoir s'il fallait partir ou rester.
Le Docteur décidait alors d'engager la conversation avec les deux gardes:
« Salut ! Je suis le Docteur ! Et je sais qui vous êtes ! Vous êtes des Abzorbaloffs. Comment ça va ? Euh... non !C'est pas ça que je voulais vous demander ! Ah … voilà j'y suis! Où sont les autres ? Nous avons marché pas mal de kilomètres et nous n'avons vu personne à part vous deux ! Donc où sont les autres et qu'est ce que c'est que ces colliers ridicules que vous portez et ne dites pas que c'est la mode, il n'y a jamais eu de mode chez vous! »
Le Docteur avait parlé tellement vite que les deux Abzorbaloffs étaient restés bloqués sur ses paroles et à présent, ils le dévisageaient avec un air un peu idiot. Puis, on ne sait pas pourquoi, les deux gardes éclatèrent de rire ce qui vexait un peu le Docteur. Puis l'un des gardes se remit de ses émotions et commença à expliquer la situation à ces trois étranges personnages:
« C'est arrivé il y a quelques temps, on approche des sept ans en fait, un inconnu a débarqué sur Clom avec des armes très puissantes, il voulait réduire notre planète à l'esclavage mais beaucoup d'entre nous ont réussit à partir pour Raxacoricofallapatorius mais d'autres comme nous sont restés. Ces colliers sont la preuve que nous ne sommes plus que des esclaves. Vous devriez partir, les humains sont plus en danger que nous, ici. »
L'autre se calmait enfin et enchainait rapidement sur les paroles de son collègue:
« Il a raison vous ne devriez pas rester ici, ce n'est pas un lieu très sûr pour des gens comme vous! Peu de temps après son arrivée, des Abzorbaloffs ont dû aller sur Terre pour récupérer des humains pour ses expériences, et il leur a fait des choses terribles. Il les a transformé en robots, des machines de guerre sans aucune émotion »
Le Docteur connaissait déjà très bien ces histoires de robots, il n'en était d'ailleurs pas plus rassuré:
«- Et cet homme, qui il est ? Demandait le Docteur, inquiet!
-C'est un humain, du moins, c'est ce qu'on croit ! Tout ce qu'on sait de lui, c'est qu'il s'appelle Lumic et qu'il veut réduire la Terre à l'esclavage! Répondait alors l'un des gardes. »
Après avoir entendu le nom de Lumic, le Docteur avait compris qu'ils auraient de gros problèmes. Lumic, John Lumic, le créateur des cybermen dans un monde parallèle, il pensait l'avoir tué mais il était revenu.
Le Docteur s'empressait alors d'entrer dans le laboratoire à la recherche de l'inventeur. Il parcourait les larges couloirs en acier sans se rendre compte que Amy et Rory étaient restés derrière. Amy tentait de rattraper le Docteur jusqu'au moment où elle se retourna et s'aperçut que Rory avait disparu. Elle repartait alors en arrière pour le retrouver, sentit une présence derrière elle, poussa un cri et une main de métal se posa sur sa bouche... .


Le Docteur arrivait enfin dans ce qui semblait être le bureau de Lumic, une grande salle, on pouvait trouver, au fond, une immense baie vitrée avec un spacieux bureau un fauteuil de cuir tourné vers la baie. Le Docteur entrait sans hésitation et marchait d'un pas rapide vers le bureau:
« Comment avez-vous survécu à l'explosion de l'usine et comment avez-vous atterri dans cette dimension ? »
Le fauteuil se retournait, laissant découvrir le visage de l'homme que l'on nommait Lumic, seulement, le Docteur ne le reconnaissait pas: il était plus jeune, portait une fine moustache et avait les cheveux mi-longs. Il se mit debout, tourna autour du Docteur, le regarda de bas en haut en gardant un air calme, presque détendu. Il se replaça derrière son bureau et ouvrit la bouche:
« - Je suis Jeff Lumic. Et désolé de vous décevoir mais je ne vous ais jamais vu de ma vie. Mais vous paraissez bien me connaître alors je vous écoute.
- Jeff Lumic ? Alors non, je ne vous connais pas. Mais est ce que par hasard vous ne seriez pas de la même famille que John Lumic ?
- C'était mon grand-père, il a été tué par un homme, le Docteur, il avait beaucoup d'ambition et si le Docteur n'était pas arrivé, il aurait atteint son but, supprimer la souffrance, la peine et la maladie. Mon père m'a souvent raconté cette histoire, depuis je veux marcher sur ses traces et rien ni personne ne m'en empêchera.
- Bonjour, je suis le Docteur, et je viens pour vous stopper!
- Et si je transformais vos amis en Cybermen ???
- Amy... Rory... »
Un écran descendait du plafond et le Docteur y voyait Amy et Rory au mains des Cybermen. Tant que le Docteur fixait l'écran, Lumic en profita pour l'assommer...


Le Docteur se réveillait dans une cellule, seul mais portait un des étranges colliers qu'il avait vu sur les Abzorbaloffs. Il se sentait mal et chercher après son tournevis sonique. Une fois trouvé, il s'empressait de le pointer sur le collier, qui lui envoya une décharge électrique incroyable. Le docteur souffrait énormément, il retentait à plusieurs reprises, mais à chaque fois, le même résultat. Amy et Rory débarquaient peu de temps après (eux sans collier). Ils étaient à présent trois dans une petite cabine, un adieu de Lumic et la cellule partait en flèche en direction de la Terre. Amy hurlait, Rory n'allait certainement pas tarder à en faire de même. Le Docteur recevait encore d'horribles décharges....

Quelques minutes plus tard, La cabine était écrasé dans un cratère, sur Terre. Nos trois héros avait perdu connaissance. Amy semblait mal en point, son bras avait souffert du crash et était habité d'une coupe de plusieurs centimètres de long, elle saignait beaucoup et à son réveil, elle ne pouvait que difficilement se relever seule. Le Docteur avait un coup sur la tête et le collier était brisé. Il se dépêchait de l'enlever, on voyait des traces bleues sur son cou, puis, se retournant brutalement, il voyait Amy, gravement blessée et Rory toujours au sol.
Il tirait Amy en dehors de la cabine et du cratère avant d'aller chercher Rory. Des habitants de la rue étaient sortis de chez eux. Rory revenait enfin à lui et commençait à s'inquiéter de l'état de sa femme, lui et certains habitants s'étaient retrouvés autour d'elle et essayaient de stopper l'hémorragie. Le Docteur était lui aussi très inquiet de l'état de sa compagne mais se devait d'arrêter Lumic et son plan de conversion planétaire.

Le Docteur partait seul à l'assaut de la base sous-marine de Lumic qu'il détectait à l'aide de son tournevis, avant son départ, les habitants lui avaient parlé de la disparition soudaine de quelques personnes de la ville, il paraît que ce sont des hommes de fer qui les ont emmené certains disaient même les avoirs vu passer devant leurs fenêtres.
Ce n'est qu'une fois au bord de l'eau que le Docteur se demandait comment il allait bien pouvoir faire pour se rendre jusqu'à la base et plus encore comment il allait faire pour respirer sous l'eau, c'est un seigneur du temps pas un poisson. Par chance et comme d'habitude une chose anodine lui avait permis de trouver la solution puisqu'un plongeur s'apprêtait à partir visiter les fonds marin, il allait voir le plongeur pour lui emprunter son masque et sa bouteille de gaz.
Une fois la tête sous l'eau, il comprenait ce qui n'allait pas être facile, la base était entourée de centaines de mines de deux fois sa taille et étaient gardées par des Cybermen munis d'une résistance à l'eau ce qui était une grande nouveauté que l'on devait surement au petit-fils Lumic. Le Docteur dansait autour des mines en veillant à ne pas être repéré par ces deuxièmes pire-ennemis.
Mais, difficile de passer inaperçu quand on fait des ronds dans l'eau, pour lui, c'était presque un jeu de cache-cache, sauf qu'il risquait de mourir à tout instant. Pour un jeu, c'est un jeu dangereux. Il était à deux mètres de la porte et le Cyberman qui la gardait n'avait pas l'air de vouloir bouger d'ici.

Le Docteur avait fait le tour de la base et faisait des grand signes à un Cyberman à l'intérieur, celui-ci s'empressa de prévenir le garde extérieur qui nageait aussi vite que son armure de métal le lui permettait. Grâce à cette intervention, l'entrée était alors libre et facilitait l'entrée du Docteur.

Le Docteur était maintenant infiltré dans la base de ce Lumic « junior » et parcourait les couloirs ornés de tableaux, de plan, d'esquisses et autres de Cybermen détruisant ceux qui refusaient la transformation et la prise du monde en otage... Ce Lumic était vraiment un être très inventif mais qui avait peut être un petit problème du même genre que son grand père.
Plus il avançait, plus il entendait les cris des victimes de cette machination, les pauvres gens enlevés à cette petite ville ne seraient plus du tout les mêmes après ça. Le Docteur souffrait intérieurement de ne rien pouvoir faire pour eux. Il était trop tard pour les sauver, à présent, la seul chose qu'il pouvait encore faire, c'était de leur rendre leur âme ou les détruire. Jamais plus ils ne pourraient rentrer chez eux, revoir leur famille...
En entrant dans la salle des machines, il avait vu ces gens, privé de toute humanité, sortir pour faire cesser les cris, maintenant, la douleur n'existait plus en eux et le Docteur devait courir pour ne pas être rattrapé par la monstruosité faites par le pire des créateurs qui soit. Dans sa fuite il s'était retrouvé dans un bureau presque identique à celui dans lequel il était entré sur Clom: Le bureau Terrestre de Lumic, mais ce dernier ne semblait pas encore être arrivé sur Terre, ce qui laissait du temps au Docteur pour comprendre le fonctionnement du tableau de contrôle de la base et des Cybermen.


Lumic entrait dans la salle à ce moment là. Le Docteur se retournait vivement pour faire face à son ennemi qui ne semblait pas surpris de la présence d'un intrus dans sa base. Il était suivi de près par deux Cybermen de sa garde personnelle reconnaissable puisque contrairement aux autres, ceux là étaient dorés. Lumic commença :
« - Vous vous demandez certainement comment j'ai atterrit ici, n'est ce pas? Dans ce monde ? Car comme vous l'avez certainement compris, je ne suis pas de votre monde, je viens d'une autre dimension. Mais plusieurs années après la défaite de mon grand-père, j'ai décidé de devenir comme lui et j'ai suivi ses traces, seulement, l'institut Torchwood a tout découvert et m'a enfermé dans la partie la plus sombre de leur cachette, c'est grâce à eux que mes Cybermen sont plus développés que ceux de mon grand-père, j'ai pu réfléchir et quand tout avait pris place en mon esprit, je me suis échappé et j'ai volé un manipulateur de vortex à Torchwood pour me réfugier là où personne ne me connaissait et j'ai atterri sur Clom. A présent, je vais faire ce que mon grand-père aurait voulu faire il y a bien longtemps : je vais vous tuer Docteur.
- Bla bla bla, vous parlez beaucoup trop !!! Vu la durée de votre discourt vous ne vous êtes même pas rendu compte que je trafiquais votre machine de contrôle et que les deux derrière vous avaient envie de vous tuer, c'est pas tout ça mais je dois y aller, j'ai des amis qui m'attendent. Bonne chance pour la suite. » Répliquait le Docteur en vitesse avant de s'enfuir en courant.
Le Docteur parcourait à nouveau le long couloir en quatrième vitesse cette fois. Il arrivait à la porte qui le séparait de l'eau mais un Cyberman le poursuivait, il n'avait donc pas le temps de ce ré-équiper pour sortir mais peu importe.

Il arrivait à la surface de l'eau et au niveau de la base, un Cyberman tendait la main pour lancer sa décharge électrique qui ne fit rien de mieux que de déclencher la totalité des mines. De l'extérieur, on pouvait voir un spectacle magnifique mais surtout explosif. Durant une fraction de seconde, on avait entendu Lumic pousser son dernier AAAAHHHH!!! La totalité des Cybermen avait été détruite. Le Docteur en avait fini et pouvait rejoindre ses amis dans le village où il les avait laissé.
En le voyant revenir Amy s'était jeté dans ses bras, presque rétablie de sa blessure et Rory, pour la première fois, semblait confiant, s'avançait vers le Docteur et lui serrait amicalement la main avec un grand sourire détendu en lui glissant un « Heureux de vous revoir » à l'oreille.
Dans sa fuite, le Docteur avait pensé à emporter un manipulateur de vortex avec lui pour qu'ils puissent repartir sur Clom, récupérer le TARDIS et annoncer le retour de la paix aux Abzorbaloffs.

Une fois le tout accomplit, il reprirent le TARDIS vers d'autres aventures... Peut être... Le Docteur commença:
« - Je ne suis pas sûr que vous ayez envi de continuer après ce qui s'est passé ici !
- Quoi ??? s'étonnait Amy! Vous rigolez ou quoi, on a vu une planète inconnue, des aliens et une superbe explosion. Vous croyez quand même pas qu'on va vous laisser partir tout seul ? Non mais !!! Hein Rory ?
- Non elle a raison, si on vous laisse, vous allez faire que des bêtises, donc, on vous lachera pas d'une semelle. Compris ? Ajoutait Rory !

Et c'est donc dans la joie et la bonne humeur, que le Docteur, Amy et Rory repartaient pour de nouvelles aventures plus folles et plus dangereuses.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matt-smith-tardis-life.skyrock.com
 
Lafolle Fanfic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania: amis pour la vie [fanfic]
» Ma toute première fanfic, victime : Dn Angel
» [FanFic] Le Garçon étoilé
» paradise chapter fanfic
» (fanfic) L'envers du décors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Who is Matt Smith :: Le Café :: Vos créations-
Sauter vers: